Home / Bons plans / Logement : Sens civique et économies significatives
Le logement intergénérationnel

Logement : Sens civique et économies significatives

Quand la vie d’étudiant commence, on a en tête de grands désirs de liberté, souvent en raison d’un premier logement. Mais après quelques semaines, les questions financières viennent vite révéler la dure réalité qu’est celle du souci financier. Ainsi, pourquoi ne pas faire preuve de maturité et d’un sens civique de haut vol, en décidant de partager son logement avec une personne âgée ? Explications…

Le logement intergénérationnel : Quèsaco ?

Comme son nom l’indique, le logement intergénérationnel consiste à partager un lieu de vie avec une personne âgée. Il s’agit ainsi de rompre la solitude en profitant d’un espace calme et généralement bien entretenu.
Le principal avantage pour les étudiants quant à ce type de logement, réside dans le fait que cela ne coûte rien. En effet, il s’agit principalement de logement accessible par des associations de soutien aux personnes âgées, qui bien conscientes de ne pas avoir sombré dans la sénilité, préfèrent continuer à vivre dans une maison qu’ils connaissent bien, tout en restant loin des maisons de retraite ou lieux de repos.
En plus de cela, il s’agit de partager son quotidien. Trouver une personne à qui parler en rentrant des cours, partager les expériences et ainsi profiter de la sagesse d’un aïeul sera à n’en pas douter une expérience unique, et particulièrement enrichissante.

Maturité et don de soi

Bien sûr, comme indiqué plus tôt, le principe du logement intergénérationnel réside sur le partage du quotidien. Ainsi, en échange d’un logement gratuit, vous aurez à assumer quelques responsabilités, comme par exemple faire les courses, aider au ménage, accorder du temps à votre colocataire, etc. Cela exige donc du calme et un mode de vie relativement calme.
Organisé par des associations comme Le Parisolidaire, Ensemble2générations ou encore Logement Solidaire il vous faudra payer une cotisation annuelle (de l’ordre de 200 à 390€/an), passer un entretien et adhérer à une charte de bonne conduite.

Enfin, dernière chose importante : il ne faut pas confondre logement intergénérationnel et aide-soignante. En effet, vous n’aurez, et ne devrez, pas à prendre part à la toilette ou aux soins de votre hôte.

 

Crédit photo : 20mn

A propos Jérémy

A voir aussi

décorer sa maison

Décorer sans se ruiner, c’est possible !

Parce que vous commencez à vous lasser de cet intérieur trop blanc, trop triste, trop ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *