Home / Formation / Commerce international : quel parcours pour quel métier ?

Commerce international : quel parcours pour quel métier ?

Le commerce international est un secteur d’activité dont les places sont chères, mais qui reste quand même accessible à partir d’un BTS. Le bachelor et le master permettent d’occuper des postes de cadre directement après la formation, en fonction des entreprises. Mais attention, le choix du cursus doit prendre en compte les objectifs de carrière de l’étudiant.

Le BTS pour accéder aux postes de commerciaux et de chargé clientèle

Le BTS Commercial international dispense en deux ans des enseignements autour de la géographie, du droit, de la gestion et l’informatique appliquée, du marketing et du management, qui permettent de disposer de bases solides dans le secteur d’activité. Le programme comprend une période de stage d’environ 12 semaines, en moyenne, pour permettre aux diplômés de mettre en pratique, dans une entreprise, les enseignements théoriques appris en classe. Certains établissements proposent la formation en alternance pour une véritable première expérience professionnelle pendant les études.

Avec le BTS CI, les débouchés sont variés dans le domaine, et pas uniquement les postes de commerciaux comme le pensent beaucoup. Ici, on a affaire à des techniciens capables d’assurer des missions de chargé clientèle, le suivi administratif des ventes à l’échelle internationale ou encore des postes relatifs aux affaires douanières. Les diplômés intègrent généralement des services import/export des PME, les centrales d’achat voire des établissements financiers.

Les formations d’écoles de commerce et gestion pour des postes de middle-management

Les écoles de commerce foisonnent en France depuis quelques années maintenant, et elles sont nombreuses à proposer un master commerce international avec une spécialisation en troisième année en relations internationales ou en droit international. Une poignée parmi elles permet de se spécialiser dès la première année.

Le programme bachelor CI (bac+3) est une autre alternative proposée par les écoles de commerce et gestion pour évoluer dans le secteur. Il s’agit tout simplement d’un excellent intermédiaire entre les cursus de courte durée et les études longues. La formation prépare à des postes de middle-management : responsable commercial export, responsable de développement en commerce international, chef de zone export, etc.

Les formations bac+5 universitaires

Elles sont proposées en deux ans après une licence ou un bachelor, dans le domaine du commerce international. Un stage de plusieurs semaines à l’étranger est prévu pendant la seconde moitié de la spécialisation. Certains masters se démarquent par leurs spécialisations, on en trouve axés, par exemple, sur une zone géographique (Master Affaires et commerce franco-chinois), ou orientés en négoce de produits particuliers (Master Commercialisation international des vins). A chacun son parcours commerce international.

A propos Jérémy

A voir aussi

Digitalisation de la Relation Client

Le BTS Négociation et Digitalisation de la Relation Client (ex NRC) et le choix de l’apprentissage

Conséquence de la refonte des BTS initiée entreprise il y a quelques années, le BTS ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *