Home / Formation / Pour les études supérieures de leurs enfants, les parents ont leurs destinations préférées !

Pour les études supérieures de leurs enfants, les parents ont leurs destinations préférées !

L’institut de sondage Ipsos Mori a récemment réalisé une étude pour la banque HSBC, portant sur la préférence des parents pour les destinations où ils souhaiteraient envoyer leurs enfants étudier, dans le cadre de leurs cursus supérieurs.

Sur l’ensemble des parents interrogés, toute nationalité confondue, 35% d’entre eux songent à faire partir leurs enfants étudier dans un autre pays. Mais quelles sont leurs destinations favorites ?

Ils préfèrent les États-Unis pour leurs enfants…

6 000 parents à travers une quinzaine de pays développés et émergents ont pris part à cette vaste étude réalisée par Ipsos Mari, dont l’objectif était de sonder le souhait des parents à envoyer leurs enfants étudier à l’étranger, et quels pays étaient concernés.

Au sortir de l’enquête, les résultats montrent qu’un tiers des parents sont enclins à ce que leurs enfants poursuivent leur formation à l’étranger, et ils savent des tendances apparaissent très nettement.

Dans le top 5 des pays les plus privilégiés, le pays de l’Oncle Sam arrive en tête, cité par 48% des parents interrogés.  Il est suivi par le Royaume-Uni (44%), l’Australie (38%), le Canada (23%) et l’Allemagne (20%).

La France n’est que leur 7ème choix

Si on prend les 10 destinations les plus privilégiées, la France n’arrive seulement qu’au 7ème rang du classement (12%), devancée par le Japon, 6ème pays le plus cité par les enquêtés. Ensuite, arrivent Singapour (9%), la Chine (5%) et la Nouvelle-Zélande (5%), occupant respectivement la 8ème, 9ème et 10ème place de ce top 10.

Par ailleurs, l’étude révèle que ce sont les parents des nations émergentes d’Asie et du Moyen-Orient qui sont bien plus motivés à l’idée d’envoyer leurs enfants étudier à l’extérieur, par rapport aux parents européens. En France, par exemple, seulement 16% des parents songent à le faire, le manque de budget pour financer les études à l’étranger étant indexé comme la principale réticence.

 

Crédit photo : Shutterstock

A propos Jérémy

A voir aussi

Ecole 3A

3A : se préparer aux métiers de l’internationale autrement

Il y a juste quelques années, Paris concentrait à elle seule la grande majorité des ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *