Home / Formation / Quel est l’enjeu de se former aux métiers du web ?

Quel est l’enjeu de se former aux métiers du web ?

Les métiers liés au web sont pléthores ; si certains existaient déjà, d’autres sont nés avec  l’avènement de l’internet et le développement des mobiles et tablettes. La nécessité d’intégrer un savoir faire numérique au sein de l’entreprise ne se pose plus, cependant la question de la formation -et de sa durée- aux métiers du web qui engendre un coût, s’avère toujours pertinente.

Un contexte favorable à la formation aux métiers du web

Au cours des cinq dernières années, les métiers du web ont connu une évolution sans précédent.  Cette évolution est le résultat attendu du développement de différentes activités liées directement ou indirectement à l’internet. À titre d’exemple, l’e-commerce et les réseaux sociaux forment deux activités à l’origine de la création de nombreux métiers qui suscitent l’engouement des étudiants et des recruteurs à la fois.

La nécessité d’intégrer un savoir faire numérique au sein de l’entreprise ne se pose plus, cependant les offres d’emploi qui circulent dans le secteur demandent un niveau d’études relativement élevé. Et c’est dans ce cadre qu’on entend parler de la pénurie de professionnels du web, l’investissement en compétences web –digital offre donc de belles perspectives d’emploi.

Les cursus professionnels sont  privilégiés pour accéder aux métiers du web

Contrairement à ce qu’on pouvait penser, les métiers du web, ne nécessitent pas uniquement des compétences techniques. Les fonctions liées au web sont polymorphes et elles requièrent des compétences multiples : sens de  la communication, créativité, esprit d’équipe, des connaissances supplémentaires en commerce et en marketing…

Dans le but de pallier au manque d’expérience qui fait défaut à de nombreux jeunes diplômés, les organismes formateurs jouent la carte de la professionnalisation pour les initier autant que possible au monde de l’entreprise. Des licences et des masters sont nés pour répondre aux différents besoins des recruteurs : un niveau bac+3 est indispensable pour accéder au poste de développeur ou référenceur, alors qu’un manager devra passer deux ans de plus au sein de son organisme de formation pour pouvoir prétendre au poste.

 

Le web, un secteur qui offre une quarantaine de métiers

Si les informaticiens et les webmarketeurs sont en première ligne des recrutements avec le boom d’internet et l’e-commerce, le net fait la part belle aux jeunes diplômés en offrant une quarantaine de métiers qui peuvent être répartis comme suit :

  • Fonction 1 : Communication et marketing.
  • Fonction2 : Programmation et développement,
  • Fonction3 : Production et gestion de contenu,
  • Fonction4 : Interface et création numérique,
  • Fonction5 : Infrastructure et réseaux,
  • Fonction6 : Formation et assistance,
  • Fonction7 : Conception et gestion de projet,

Obtenir un diplôme estampillé web représente aujourd’hui un véritable sésame pour accéder au marché du travail. En plus des stages et projets menés pendant le cursus, et afin de faire la différence et de « taper dans l’œil » des recruteurs, les candidats doivent s’adonner à des projets personnels au-delà des enseignements qu’ils reçoivent.  Entretenir une présence active sur les réseaux spécialisés est aussi un atout à prendre en considération.

Le web est un secteur en perpétuel mouvement, pour y  accéder et réussir, il est indispensable de miser sur une formation supérieure et acquérir des compétences de plus en plus spécialisées.

 

Crédit photo : virtuozo

A propos Jérémy

A voir aussi

industrie pharmaceutique

Zoom sur le master management industrie pharmaceutique

Le secteur médical fait partie des plus grands pourvoyeurs d’emplois en France et un peu ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *