Home / Loisirs / Le bénévolat : plus qu’un loisir, un acte de citoyenneté
bénévolat étudiants
bénévolat étudiants

Le bénévolat : plus qu’un loisir, un acte de citoyenneté

Les vacances estivales sont annonciatrices de belles promesses. Notamment pour les étudiants qui souhaitent consacrer une partie de leurs vacances à une activité culturelle ou caritative. Durant cette période, les associations sont nombreuses à recruter des bénévoles pour assurer la continuité de leurs services en été. Vous aussi vous pouvez faire du bénévolat dans un secteur qui vous tient à cœur. Les possibilités sont nombreuses et s’adaptent à tous les profils.

En quoi consiste le bénévolat ?

En France, on dénombre plus de 14 millions de bénévoles, dont un quart sont des étudiants. Le bénévolat est un acte par lequel on témoigne de notre solidarité aux personnes qui se trouvent dans des situations de précarité ou de vulnérabilité pour des raisons sociales, environnementales ou encore à cause des guerres. C’est une expérience enrichissante sur le plan humain mais également au niveau professionnel.

La mission ou les tâches accomplies dans le cadre d’un bénévolat le sont à titre gracieux. Il faut distinguer le bénévolat formel du bénévolat informel. Ce dernier consiste à offrir de l’aide à des connaissances (famille, amis, voisins…), tandis que le bénévolat formel est exercé dans le cadre d’une structure et implique des droits et des devoirs.

A noter que certains frais engagés par le bénévole, comme les frais de transport à titre d’exemple, peuvent être pris en charge par la structure au sein de laquelle est exercée l’activité bénévole.

Les droits et obligations des bénévoles

Bien que le bénévolat ne soit pas concerné par la législation du travail, chaque association dispose de son propre code de conduite ainsi que d’une charte rédigée en vertu desquels, l’association s’engage à expliquer au bénévole les tenants et aboutissants de son projet, à lui attacher des missions et activités adaptées à ses compétences et disponibilité, à lui dispenser une formation et l’accompagner dans son intégration. L’association doit également lui garantir une assurance responsabilité civile.

De son côté, le bénévole s’engage à respecter les règlements intérieurs et les règles de sécurité et d’hygiène sur les lieux d’exercice de sa mission. Le bénévole veille également au respect des valeurs et éthiques de l’association ets’engage à assurer sa mission envers les bénéficiaires et à suivre la formation qui lui sera dispensée.

L’association comme le bénévole peuvent rompre leur collaboration, en respectant un délai de préavis. Sachez enfin que le bénévole bénéficie de «chèques repas du bénévole » d’un montant maximal de 6 €.Ceux-ci permettent aux associations de mieux gérer leurs dépenses et évitent aux bénévoles des avances de frais.

A propos Jérémy

A voir aussi

Quelques astuces pour profiter de vos vacances

Ainsi le temps viendra où vous ressentirez cet espoir de pouvoir recharger vos batteries. C’est ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *