Home / Loisirs / Ces raisons qui expliquent le désintérêt des jeunes Français pour la lecture

Ces raisons qui expliquent le désintérêt des jeunes Français pour la lecture

Pourquoi les jeunes Français lisent de moins en moins de livres ? En mars 2015, une étude qui s’était penchée sur la question à l’approche du Salon du Livre croit savoir que ce désintérêt progressif des français pour la lecture serait lié à l’émergence de nouveaux loisirs et au manque de temps.

45% des jeunes Français lisent de moins en moins de livres

De cette enquête, il ressort que 33% des Français se désintéressent de plus en plus à la lecture. Les jeunes sont d’autant plus concernés par ce phénomène que le pourcentage atteint 45% dans la tranche 15-24 ans. A l’inverse, le pourcentage global des Français qui lisent régulièrement est seulement de 18 %. Pour le pays considéré comme le champion du monde des Nobel de littérature avec 15 lauréats, et qui se définit comme étant celui des intellectuels engagés, ce chiffre est dérisoire voire inquiétant.

Quant à la nature des lectures, les hommes adultes préfèrent surtout de l’histoire, tandis que les femmes adultes lisent plutôt des romans. Les jeunes, quant à eux, sont tournés vers la science-fiction et la fantaisie. Une information qui met clairement en lumière la rupture de genre entre les adultes et les jeunes.

Pourquoi ne lit-on plus en France ?

Pour les chercheurs, l’une des principales raisons de cette situation pourrait être liée à une forme de reproduction sociale. En clair, la non-lecture se transmettrait dans la famille. L’étude a révélé que 39 % des individus dont les familles lisaient moins ne sont pas lecteurs. De quoi confirmer un peu plus la théorie élaborée par le sociologue français, Pierre Bourdieu.

Aussi, la multiplication des activités de loisirs est un autre élément explicatif de ce manque d’intérêt pour la lecture. En effet, aux livres, qui peuvent paraître à leurs yeux trop longs à lire, les français préfèrent écouter de la musique (87 %), regarder la télévision (84 %), écouter la radio (74 %), surfer sur Internet (68 %), regarder des vidéos (66 %), aller sur les réseaux sociaux (37 %), jouer aux jeux vidéo (27 %).

Face à la complexité de la situation, pour le président du Centre National du livre, il est grand temps de ‘’déclarer la lecture grande cause nationale ». Affaire à suivre !

 

Crédit photo : blogbook

A propos Jérémy

A voir aussi

Quelques astuces pour profiter de vos vacances

Ainsi le temps viendra où vous ressentirez cet espoir de pouvoir recharger vos batteries. C’est ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *